Communiqué de Presse : Les citoyens pour le respect de la SCIENCE dans la réglementation des pesticides

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les citoyens pour le respect de la SCIENCE dans la réglementation des pesticides. Une COALITION européenne réclame : une science rigoureuse, une nourriture saine et un environnement sain

L’Union européenne a l’une des meilleures réglementations pour les pesticides dans le monde-en théorie. Mais elle n’est pas mise en œuvre dans la pratique. UNE nouvelle coalition, « Les citoyens pour le respect de la science dans la réglementation des pesticides« , a lancé ce manifeste pour appeler à la réforme. Nous demandons aux groupes et aux particuliers de s’inscrire à l’appui de cette initiative.

Cette action  survient à un moment crucial, lorsque la Commission européenne examine la législation sur les pesticides dans le cadre de son programme REFIT. En outre, le comité phytosanitaire du Parlement européen, convoqué par les députés concernés à la suite de la controverse sur la ré approbation du glyphosate, présentera ses recommandations pour la réforme du processus d’autorisation des pesticides à la fin du 2018.

Le règlement européen sur les pesticides privilégie explicitement la protection de la santé humaine et animale et de l’environnement. Il s’appuie sur le principe de précaution pour veiller à ce que les matières actives ou produits pesticides mis sur le marché ne nuisent pas à la santé humaine ou animale ou à l’environnement. Toutefois, les règles ne sont pas appliquées correctement et le système de réglementation permet aux intérêts privés de prendre le pas sur la santé et l’environnement.

Les principaux conflits d’intérêts persistent dans le système de réglementation des pesticides. Par exemple, l’industrie effectue ses propres tests de sécurité et est fortement impliquée dans la conception des méthodes d’évaluation des risques. Les groupes d’experts de l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), qui effectuent l’examen par les pairs du dossier de candidature et publient un avis sur le respect des critères d’approbation du pesticide, continuent d’inclure des personnes ayant des liens financiers avec l’industrie agro-chimique. Les papiers de Monsanto, documents internes de Monsanto divulgués dans les litiges  relatifs au caractère cancérigène du Glyphosate aux Etats-Unis, montrent comment l’industrie peut activement subvertir la science. Il est maintenant clair que l’industrie doit être maintenue à distance des tests de sécurité, de l’évaluation des risques et de la gestion des risques.

Nous réclamons une révision des procédures d’évaluation des pesticides au niveau européen.

Veuillez trouver le communiqué signé par 118 organisations européennes ainsi que sa traduction en français.

Contact Presse :

Marc FICHERS, 0473/65.36.32 ou marc.fichers@natpro.be

Xavier DELWARTE , 0476/42.39.02 ou x.delwarte@iew.be

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s