Nature & Progrès plaide pour la non reconduction de l’autorisation du glyphosate au niveau européen !

Nature & Progrès plaide pour la non reconduction de l’autorisation du glyphosate au niveau européen !

Le renouvellement pour dix ans de l’autorisation du glyphosate doit être soumis au vote des Etats membres les 5 et 6 octobre prochains. La France prend de l’avance, Le cabinet de Nicolas Hulot a confirmé la position de la France contre le renouvellement de l’autorisation du glyphosate pour des raisons de santé publique.

Que fera la Belgique ?

Nature & Progrès attend la même fermeté de la part des autorités belges.

• Premièrement parce que la nocivité du glyphosate (et des produits herbicides à base de glyphosate) est maintenant avérée. Pour illustrer la nocivité pour la santé et l’environnement du glyphosate et des produits herbicides à base de Glyphosate nous recommandons les publications du Criigen sur le Glyphosate et le Roundup et, la monographie sur le Glyphosate de PAN – International faite par les centres régionaux de PAN sous la direction de PAN-Asia en 2016.
• Et d’autre part, parce que, chez nous, c’est un herbicide de confort mais pas de nécessité.

Au niveau des particuliers, il est interdit d’utilisation depuis le 1er juin 2017 (le fédéral va bientôt en interdire sa commercialisation). Au niveau des communes, il sera interdit dès le 1er juin 2019.

En ce qui concerne les agriculteurs les alternatives existent il convient d’en organiser la diffusion prenons l’exemple de ce qui se passe depuis quelques semaines : certains agriculteurs le traitent sur les terres moissonnées et ce afin d’éliminer les adventices alors que l’alternative en l’occurrence le désherbage mécanique est aussi efficace ! De plus, il favorise la vie du sol et la décomposition des résidus de paille.
En outre, le glyphosate est agréé pour être traité sur le végétal ( l’évaluation de son impact sur l’environnement a été faite dans ces conditions ) alors que souvent il est utilisé sur des terres recouvertes à quelques % d’adventices.

Devant les risques pour l’environnement et pour la santé de la dispersion du Glyphosate et de par le fait que les alternatives existent, Nature & Progrès demande aux autorités régionales et fédérales de s’opposer à la reconduction de l’autorisation du glyphosate. Nature & Progrès demande également que les techniques alternatives à l’utilisation du glyphosate soient diffusées.

Œuvrons pour un territoire wallon libéré des pesticides ! Rendez-vous sur www.walloniesanspesticides.com

 

Contact Presse :
Mr Marc Fichers au 081/ 32.30.52
Godart Anne-Sophie au 081/32.30.53

Partager nos infos ! Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *