Interpellation des parlementaires wallons sur le Roundup

Mesdames, Messieurs,

Chers parlementaires,

 

Vous devrez dans les prochaines semaines, vous positionner sur l’interdiction du Roundup en Wallonie.

Nous ne manquons pas de preuves pour dire que le glyphosate est dangereux. Nous vous demandons de libérer la Wallonie de ce carcan chimique et d’œuvrer vers une Wallonie sans PESTICIDES. Nous vous demandons de légiférer en vue d’empêcher la pulvérisation de ce  produit sur l’entièreté des champs et surfaces de Wallonie.

De nombreuses études critiques sur le Roundup ont été récemment publiées confirmant son caractère dangereux pour la santé et l’environnement.

Le glyphosate est une molécule mal évaluée. Un article du journal Le Monde nous montre que Monsanto a bénéficié de connivences au sein de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), chargée aux Etats-Unis d’évaluer la sûreté du glyphosate (Le Monde daté du 17 mars).

http://www.lemonde.fr/planete/article/2017/03/18/ce-que-les-monsanto-papers-revelent-du-roundup_5096602_3244.html

Le glyphosate est également dangereux pour notre environnement. Nous vous invitons à lire un article concernant la contamination des sols et des ressources en eau à ce sujet. http://www.natpro.be/campagnes/glyphosate/tropdeglyphosatedansnoseauxdesurface/index.html

Enfin, nous voudrions vous sensibiliser aux dégâts du glyphosate sur la santé. Lors d’un colloque organisé par Nature & Progrès en janvier 2017, plusieurs scientifiques ont abordé le sujet du glyphosate. Leur constat est sans appel : le glyphosate est dangereux, pour la santé, même aux doses résiduelles retrouvées dans l’environnement. http://actu-natpro.be/index.php/2017/03/29/le-roundup-dans-les-champs-on-nen-veut-plus-dangerosite-du-glyphosate/

Le Criigen (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie génétique) (www.criigen.org ) a fait des déclarations importantes. Les herbicides à base de glyphosate sont gravement tumérogènes et toxiques au niveau hépatorénal et sont qualifiés de cancérigènes probables.

Nous vous invitons également, à consulter 3 études (http://actu-natpro.be/index.php/2017/03/29/le-roundup-dans-les-champs-on-nen-veut-plus-axe-sante-etudes) démontrant l’effet dangereux du glyphosate sur l’environnement et la santé.

En guise de conclusion, nous vous demandons de mettre tout en œuvre afin de libérer nos champs et notre environnement wallon de toute pollution au Roundup.  D’autant que ce produit n’est pas nécessaire. Il y a moyen de désherber toutes les cultures sans avoir recours au Roundup, par exemple le travail du sol un moyen très efficace de désherber qui de plus stimule la vie du sol. OUI des méthodes alternatives existent, plus respectueuses du sol, de notre environnement et de notre santé.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire,

Nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs les parlementaires, l’expression de notre considération la plus distinguée.

   

https://www.youtube.com/watch?v=_igGDDWZJ6M

 

 

Pour Nature & Progrès,

 

Marc Fichers

Secrétaire Général

081/ 32.30.52

Mars.fichers@natpro.be

 

Anne-Sophie Godart

Chargée de communication

081/32.30.53

Anne-sophie.godart@natpro.be